このサイトでは、利用者の関心により適合したコンテンツやサービスを提供できるよう、クッキー(Cookie)を使用しています。利用者が閲覧を継続することで、クッキーの使用に同意したものとみなします。

[さらに詳しく][OK]

映画祭、イベント

22 4月 2015 へ 17:29

La France à la Quinzaine des Réalisateurs

La sélection menée par Edouard Waintrop fait elle aussi la part belle au cinéma français, avec le film d'ouverture et 3 films en sélection.

C'est l'éternel soixante-huitard Philippe Garrel qui ouvrira cette manifestation, précisément créée en 1969 pour proposer une alternative à la sélection officielle, malmenée durant l'année 68. Le réalisateur proposera même, en préambule à L'Ombre des femmes, un court métrage tourné en mai 1968, Actua 1.

Dans la sélection des films français, Les Cowboys, premier film du scénariste Thomas Bidegain (grand collaborateur de Jacques Audiard), et le film d'Arnaud Desplechin, écarté de la sélection officielle parce que, de l'aveu même de Thierry Frémaux en conférence de presse, Arnaud Desplechin avait déjà beaucoup connu les honneurs de la sélection officielle.

Enfin, Philippe Faucon, cinéaste discret attaché aux mouvements imperceptibles des minorités (La Désintégration) revient avec Fatima.

La France apparaît dans encore 6 autres coproductions, portant à 10 le nombre de films dans lesquels la France est impliquée cette année (sachant que Les Mille et une nuits de Miguel Gomes est en fait 3 films distincts).

In the Shadow of Women, de Philippe Garrel (film d'ouverture)
Cowboys, de Thomas Bidegain
My Golden Days, de Arnaud Desplechin
Fatima, de Philippe Faucon


Arabian Nights - Volume 1, The Restless One, de Miguel Gomes (coproduction minoritaire)
The Brand New Testament, de Jaco Van Dormael (coproduction minoritaire)
Mustang, de Deniz Gamze Ergüven (coproduction majoritaire)
Much Loved, de Nabil Ayouch (coproduction)
Peace to Us in Our Dreams, de Sharunas Bartas (coproduction)
The Here After, de Magnus Von Horn (coproduction minoritaire)
 

Author : Grégory Alexandre

最終更新日 : 30 4月 2015 へ 17:29 CEST

Linked to this news article

Linked films (10)

Linked individuals (12)