このサイトでは、利用者の関心により適合したコンテンツやサービスを提供できるよう、クッキー(Cookie)を使用しています。利用者が閲覧を継続することで、クッキーの使用に同意したものとみなします。

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Your opinion

要約

18 9月 2020 へ 15:08

UniFrance soutient Maïmouna Doucouré et son film Mignonnes

Paris, le 17 septembre 2020,

UniFrance, l’association dont la mission est la promotion du cinéma français à l’international, exprime au nom de tous ses membres son soutien entier à Maïmouna Doucouré, la réalisatrice du film Mignonnes, ainsi qu’à son producteur Zangro et l’équipe de distribution de Bac Films.

Depuis le lancement du film, lors du dernier Festival de Sundance où le film a été accueilli avec enthousiasme par le public, la presse et les professionnels américains, et où la réalisatrice a obtenu le Prix de la meilleure mise en scène pour un film international, UniFrance a soutenu et suivi de près la belle carrière internationale de Mignonnes. Le film a été primé à Berlin dans la section Generation Kplus avec une mention spéciale, sélectionné aux Rendez-Vous with French Cinema à New York, et Maïmouna Doucouré fait partie des 10 French Talents to Watch 2020, une sélection établie pour UniFrance par quatre journalistes internationaux, annoncée le 11 septembre 2020. En outre, Maïmouna Doucouré a obtenu le Gold Fellowship Award 2019, décerné par l’Académie des Oscars dans le cadre du partenariat que la France a avec l’Académie depuis quelques années. En France, pour sa sortie en salle, le film a obtenu une classification de visa tous publics.

Mignonnes dénonce avec finesse et subtilité les problématiques de la sur-sexualisation d’une jeunesse, qui ne fait que traduire et reproduire les images dont ils et elles sont submergés au quotidien, notamment via les réseaux sociaux. Que nous soyons spectateurs/trices, parents, adolescent.e.s, producteurs/trices de l’image ou diffuseurs de films, le film nous invite à réfléchir sur le pouvoir de ces images et la complexité du dialogue entre les jeunes adolescentes et la génération de leurs parents. Le film en appelle à notre discernement, que ce soit individuellement ou collectivement, et nous met face à nos responsabilités.

Depuis quelques semaines, nous avons suivi de près les réactions d’une rare violence que suscite ce film aux États-Unis, en pleine campagne pour les élections présidentielles. Dans ce contexte, UniFrance et l’ensemble de ses membres tiennent à apporter leur total soutien à Maïmouna Doucouré et à renouveler leur engagement en faveur de la liberté de création et d’expression dans les arts. Car c’est toute la force du cinéma que de pouvoir dépasser les frontières, et de porter un regard critique et constructif sur le monde et sur les dérives de nos sociétés actuelles.

UniFrance a pour but de promouvoir les artistes français et leurs films dans le monde entier. Lorsque Maïmouna Doucouré nous invite et nous incite à réfléchir, il est donc essentiel pour UniFrance que son travail puisse voyager et s’exprimer sans menaces, dans tous les territoires où son film est présenté. Il est vital de préserver cet espace de création et de diffusion, non seulement pour cette jeune réalisatrice française, mais aussi pour tous les artistes du monde. Il s’agit d’un combat pour la liberté et la diversité.

Aussi, l’appel au boycott du film et à sa suppression sur la plateforme Netflix, les messages de haine et d’insultes et les procès d'intention envers la réalisatrice et ses producteurs, nous paraissent-ils représenter une grave menace pour l’espace que le cinéma doit ouvrir : la discussion, la réflexion et le dépassement de ses propres préjugés.

Author : 広報部

最終更新日 : 18 9月 2020 へ 15:08 CEST