このサイトでは、利用者の関心により適合したコンテンツやサービスを提供できるよう、クッキー(Cookie)を使用しています。利用者が閲覧を継続することで、クッキーの使用に同意したものとみなします。

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

映画祭、イベント

22 8月 2018 へ 16:11

Le cinéma français au Festival de Toronto 2018

28 films (18 longs, dont une série, et 10 courts) de production française ou majoritaire française seront présentés au 43e Festival de Toronto, plus grand festival de cinéma du continent américain, dont la nouvelle édition se tiendra du 6 au 16 septembre. Une nouvelle preuve de la formidable et unique présence du cinéma tricolore sur la scène internationale.

Avec 28 films français ou de coproduction majoritaire (17 longs métrages et une série et 10 courts) dans les différentes sélections, le TIFF rend hommage à la diversité des talents et à la richesse du cinéma hexagonal. Si certains réalisateurs présents font office d'habitués (Olivier Assayas, Jacques Audiard, Mia Hansen-Love, Louis Garrel ou Gaspar Noé), d'autres feront leur première apparition au festival, comme Tom Volf et le duo Caroline Poggi/Jonathan Vinel.

Une cinquantaine d'artistes français seront ainsi présents à cette nouvelle édition du Festival International du Film de Toronto, parmi lesquels Olivier Assayas, Mia Hansen-Love, Eva Husson, Jacques Audiard et ses comédiens Joaquin Phoenix et John C. Reilly, Louis Garrel, Laetitia Casta, Lily-Rose Depp, Emmanuel Mouret, Golshifteh Farahani, Rithy Panh, Caroline Poggi, Jonathan Vinel, Sébastien Betbeder. Mais aussi Thomas Cailley & Garance Marillier pour la série "Ad Vitam", et, côté films non français ou non majoritaires français, Claire Denis (High Life), Mélanie Laurent (Galveston) et Léa Seydoux (Kursk).

Les femmes plus que jamais au centre du jeu

La présence d’un nombre important de cinéastes françaises dans les sélections rappelle la spécificité de notre industrie, pionnière dans un univers international encore essentiellement masculin.
Ce combat pour la liberté et les droits des femmes est aujourd’hui plus crucial que jamais, et ce n’est sans doute pas une coïncidence si les femmes sont très présentes dans le cinéma français à Toronto cette année, autant derrière que devant la caméra. Qu’il s’agisse de l’engagement physique des Filles du soleil d'Eva Husson, ou d’un voyage existentiel en Inde pour le héros de Maya, de Mia Hansen-Love, les femmes sont centrales au cinéma français de cette édition 2018. Elle représentent une part importante de l’Histoire du pays (Mademoiselle de Joncquières, d’Emmanuel Mouret), et pourraient bien contrôler le futur (Jessica Forever, de Caroline Poggi & Jonathan Vinel). Dans Sibel, de Çagla Zencirci & Guillaume Giovanetti, une jeune femme muette, dans les montagnes turques, va essayer de se faire entendre. Quant à Tom Volf, il fait revivre dans Maria by Callas un mythe qui tient autant de la liberté, de la féminité que du talent artistique. Enfin, pour rendre hommage à Claire Denis, figure tutélaire du cinéma d’auteur français, le TIFF lui a consacré, outre la sélection de son dernier film, une présence dans la sélection TIFF Cinematheque (ショコラ) et une masterclass.

L'animation française en majuscule

Ce n'est pas un hasard si un film d'animation, le très attendu Minuscule - Mandibles from Far Away, figure dans la sélection Contemporary World Cinema, l'animation française représentant l'une des grandes forces du cinéma français. Le premier opus, déjà signé Hélène Giraud et Thomas Szabo, avait réalisé, en 2014, un box-office mondial (hors France) de 13 millions de dollars. Signalons également que 4 des 7 courts métrages français en sélection officielle internationale (Short Cuts) sont des films d'animation.

Un line-up français engagé et international

La force du cinéma français tient à sa capacité à s’ouvrir à d’autres cultures, et à les mettre en lumière. De nombreux films liés à la France en terme de production reflètent cette diversité, qu’il s’agisse de la vie de villageois thaïlandais affectés par l’arrivée soudaine de réfugiés (Manta Ray, de Phuttiphong Aroonpheng), ou du traumatisme causé par les conflits politiques et raciaux en Chine (Dead Souls, de Bing Wang) et au Cambodge (Graves Without a Name, de Rithy Panh).
Dans une tonalité totalement différente, Jacques Audiard revisite, avec The Sisters Brothers, le genre du western avec une chasse à l’homme dans les Montagnes Rocheuses.

UniFrance au TIFF / Côté marché

Avec les French Lounges, organisés les 7 et 9 septembre prochains, UniFrance organise des événements dédiés aux artistes, producteurs et vendeurs, destinés à encourager le networking  avec la presse, les sélectionneurs de festivals et les distributeurs étrangers présents au TIFF.

Et comme chaque année, UniFrance met à la disposition de ses adhérents un espace dédié au sein du Marché du Film de l'Hôtel Hyatt. 20 exportateurs français seront cette année présents sur le stand UniFrance. Enfin, l'association organisera le samedi 8 septembre sa traditionnelle French Night, soirée rassemblant les équipes de films français en sélection, producteurs, exportateurs, journalistes, distributeurs et professionnels internationaux.

  • La brochure UniFrance "French Films in Toronto" est à télécharger ci-dessous.

Le cinéma français au TIFF 2018, sélection par sélection

Masters

Gala

Platform

Special Presentations

Discovery

Primetime

TIFF Docs

TIFF Cinematheque

Contemporary World Cinema

Court métrage - Short Cuts

Wavelengths

Court métrage - Wavelengths

Midnight Madness


La présence du cinéma français au Festival de Toronto bénéficie du précieux soutien de Lacoste, BNP Paribas, l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, Air France et Laurent-Perrier.
 

Author : 広報部

最終更新日 : 30 8月 2018 へ 16:11 CEST

Download

Linked to this news article

Linked films (66)

Linked individuals (80)

Linked events (1)

media

TIFF - 2018

タイプ別検索 : 長・短編映画祭

テーマ : 総合